MUST-READ! 😍

Il y a quelques jours je vous racontais mon petit pĂ©riple au Festiv'Nation et malheureusement je n'ai pas pu assister Ă  la journĂ©e du dimanche, et c'est balo parce qu'il y avait un auteur que je voulais absolument voir... Mais du coup ça me donne l'occasion de vous prĂ©senter son magnifique travail! ✨✨✨

Parlons beaucoup, oui, mais parlons bien: voici Nubo, une BD en quatre tomes Ă©ditĂ©es par J. Bishop dans la fraĂźche maison d'Ă©dition crĂ©e toute spĂ©cialement pour Les Éditions Bonstre. Pour le moment les deux premiers volumes sont parus et c'est d'eux qu'on va causer.


Difficile de donner un rĂ©sumĂ© parce qu'en dehors de son contexte le speech peut vite paraĂźtre dĂ©nuĂ© de logique vue que les principaux rĂŽles sont expliquĂ©s tardivement, on peut mĂȘme aller plus loi en disant que ça peut prĂȘter Ă  des airs de dĂ©jĂ  vue. Nubo le gardien de la porte nuage (Ă  dĂ©faut de savoir ce que c'est sans spoiler, on comprends que le hĂ©ros est particulier dans cet univers) fait des rĂȘves Ă©tranges avec la rĂ©currence de signe liĂ© Ă  la Lune. Alors qu'il cherche des Ă©lĂ©ments pour Ă©claircir ce mystĂšre, accompagnĂ© de son ami le Bonstre, une inconnue vient frapper Ă  sa porte, lui annonçant qu'elle le voit en rĂȘve.🌛 ☁

Mais bande de folle/fou, ne vous faites pas avoir comme moi l'an dernier!

Nubo c'est un univers unique qui vous aspire et c'est en cela qu'il est si difficile de le rĂ©sumer. Pourtant on est tellement entraĂźner dedans qu'une fois le tome entamĂ© difficile de s'arrĂȘter et c'est une torture d'achever le tome 2 en se disant qu'il faudra attendre pour lire la suite. D'autant que l'histoire, l'univers et la narration n'ont jamais Ă©tĂ© autant si indissociable du dessin, les traits de J. Bishop, non sans dĂ©faut mais d'une maturitĂ© et d'une lĂ©gĂšretĂ© puissance mille, rajoute une vĂ©ritable richesse Ă  l'ambiance et aux personnages. Chaque case est travaillĂ©e et fourmilles de dĂ©tail, le plus marquant reste sans aucun doute le traitement des couleurs : marquant dans le premier tome et renversant dans le second. On sent que Bishop prend un rĂ©el plaisir Ă  jouer de son univers qui mĂ©lange visible et invisible et c'est un plaisir partagĂ©. Le sentiment de lĂ©ger vertige au dĂ©but du premier tome doit ĂȘtre due au fait que le speech nous promet Ă  quelque chose de classique mais que les pages suivantes nous bousculent et nous entraĂźne dans un autre inconnu. Enfin quelque chose de nouveau!
Concernant l'Ă©dition mĂȘme, certains dĂ©tails ne sont visibles que par des maniaques (comme moi) mais il est utile de les relever. Nubo ayant la particularitĂ© d'ĂȘtre le projet d'ouverte de la nouvelle petite maison d'Ă©dition, le premier tome subit sans surprise le choc du manque d'expĂ©rience en impression: motif intĂ©rieur avec une marge blanc, marges de la plupart des planches mal calculĂ©es voir pour certaines lĂ©gĂšrement tangentes, une couverture pas trĂšs clean. Heureusement pas de planche flou et les couleurs sont Ă  peu prĂšs bien gĂ©rĂ©es. Le tome deux se rattrape bien de ce cĂŽtĂ© avec une magnifique couverture, plus de page, plus clean, toujours une irrĂ©gularitĂ© dans les marges mais trĂšs lĂ©gĂšre et discrĂšte, les couleurs sont encore mieux gĂ©rĂ©es ce qui nous permet de profiter pleinement de l'effet 3D rĂ©tro et des contrastes. En espĂ©rant que le tome 3 soit encore plus beau au aussi fourni! (bon on va peut ĂȘtre pas mettre la pression mais c'est tellement bon!)

Enfin un dernier point que je souhaite rajouter. Ces derniĂšres annĂ©es la tendance commerciale et Ă©ditoriale se penche de plus en plus vers la nostalgie comme argument de vente, donnant des production allant de l'hommage Ă  l'hĂ©ritier en passant par le cancre et le vomitif. Nubo tire indubitablement ses influences d'artistes et d’Ɠuvres populaires des annĂ©es 80-90s, toutefois elles arrivent Ă  transparaĂźtre sans imposer leur identitĂ©. Bishop arrive Ă  mĂȘler ses influences en se les rĂ©appropriant et les incluant dans son univers singulier.

☁ ☁ ☁ ☁ ☁ ☁☁ ☁ ☁ ☁ ☁ ☁

En bref:
Nubo c'est beau, c'est magnifique mĂȘme, ça nous fait rĂȘver, ça nous fait voyager, ça nous fait rire, ça nous fait du bien, c'est une bonne cure d'onirisme et un projet tout aussi plein d'humilitĂ©, de passion  que d'ambition. Ruez-vous dessus!!!

http://editions-bonstre.fr/boutique

Pour ceux qui veulent un petit aperçu de son taffe, en plus de s'acheter Nubo, voici sa page FB et sa participation au 23h de la BD, faut juste cliquer! 🐰⬇ ⬇ ⬇

http://www.23hbd.com/?pg=participation&pt=2392&an=2016

Je vous laisse avec toutes ces bonnes BDs, Ă  la prochaine! ✌
Alemanoz.
Toutes les images de cet article sont la priorité de J.Bishop.

2 commentaires:

  1. Si je peux me permettre une petite rectification : il ne s'agit pas d'auto-édition mais bien d'une maison d'édition à part entiÚre, qui est née avec ce projet mais à pour vocation d'accueillir d'autres artistes :)
    Mais merci pour ce bel article que je m'empresse de partager sur la page des Éditions Bonstre !

    RĂ©pondreSupprimer