Le karma, cette fabuleuse girouette de merde

Rentrons dans le tas et parlons de la mauvaise nouvelle: alors que le fichier de la suite et fin de "Discussion nocturne" s'enregistrait mon ordinateur a lâchement crashé... corrompant le fichier à jamais (= je peux plus l'ouvrir putain de merde pourquoi la vie la mort aaaaah pourquoi).

J'aurais pas dû lire autant d'article sur le 49.3 avec lui, ça lui est monté à la tête je crois. 🙅

Pour compenser cette perte j'ai voulu vous rassurer quand à la suite de la BD, et rien ne vaut pour faire passer ce message que d'entendre ma merveilleuse élégante magnifique et pure voix (non):


En fait j'étais plus déprimée que je ne le pensais, du coup mes supers-figurines-meilleurs-friend-forever m'ont accompagné durant ce deuil.

Mes supers-figurines-meilleurs-friend-forever et moi en train de se goinfrer de gâteau. 
Marque de gâteau avec qui je n'ai absolument aucun accord pour en faire la pub (du moins officiellement tant que le chèque n'est pas passé).

Mais il faut croire que le karma est une vraie girouette (mais tu le savais déjà grâce à mon titre pertinent), la soirée m'a réservé une agréable surprise... le printemps est encore là mais les amours d'été commencent à fleurir. 🌺🌿🌷☀

Mes métaphores sont foireuses mais en attendant je pécho, moi!

On peut dire que cette soirée m'a rappelé que les bonheurs sont multiples dans la vie. La satisfaction de finir un travail n'en est qu'une parmi tant d'autre, une stressante en plus, et il faut savoir s'en détacher pour mieux apprécier les autres se présentant (mais j'ai quand même sacrément trop le seum). 💕

Il n'empêche qu'une étrange sensation me taraude: est-ce parce que je ne me suis pas encore remise de toute cette aventure ou bien est-ce que mon spider-sense est entré en éveil?

Je sais pas mais une chose est certaine c'est que si je passe ma soirée à cogiter mes supers-figurines-meilleurs-friend-forever vont manger tous les gâteaux sans moi. 🍪🍪🍪🍪

Alors comme le dit le poète Jul: "Que la force soit avec vous tabernac".

Alemanoz.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire